Contenu

Un hôtel 4 étoiles à Calvi

Notre hotel à Calvi se compose de 43 chambres qualifiées pour votre confort.

Une nuitée dans notre hôtel à Calvi.


Pour passer un séjour en hôtel à Calvi, en couple, en famille ou entre amis, notre établissement de charme et de caractère est l'endroit idéal ! Choisissez la chambre qui vous ressemble et partez à la découverte de la Balagne et de la Haute-Corse.

Partez à la découverte de l'île avec notre service d'excursion privative, pour simplifier et ravir vos vacances en Balagne à Calvi. L'Hôtel Abbaye est l'hébergement idéal pour vos vacances à Calvi !
Vous désirez trouver un hôtel 4 étoiles à Calvi ? Découvrez l'Hostellerie de l'Abbaye !

L'Hostellerie de l'Abbaye est doté d'un charme exceptionnel, il bénéficie par ailleurs d'une situation idyllique, à seulement 5 minutes à pied du centre ville et de la plage. Un parking privé et sécurisé et à votre disposition.
Un accès WIFI performant dans tout l'établissement.

Calvi, l'une des stations balnéaires les plus prisées de l'île, avec ses 7 kms de plage de sable fin, parsemées de restaurants, activités et sports nautiques et bordés par une magnifique pinède protégée. Choisir notre hôtel 4 étoiles à Calvi, c'est mettre toutes les chances de votre côté pour passer un séjour de rêve en Corse ! Pour toute réservation d'une chambre d'hôtel, n'hésitez pas à nous contacter.
Si l'histoire vous était contée...
L'hôtel est bâti dans les murs de l'ex église du Couvent des Franciscains.

Le premier couvent S . Francesco Vecchio, fut édifié au XIII ème siècle par les Frères Mineurs sur la pointe Saint François, à l'Ouest de la ville. Il fut détruit en 1555 lors du siège de la cité.
C'est grâce à d'importants legs que la construction du deuxième couvent au lieu dit "agnelle" commença.

Les dimensions de l’église, donnent une idée de la superficie occupée autrefois par l’ensemble.
Ce second couvent S Francesco Nuovo comptait 11 religieux lorsqu’il fut fermé en 1792, après la Révolution française.

Le 17 février 1814, 229 prêtres et laïcs (originaires en grandes parties des Etats pontificaux) furent enfermés dans ces lieux sur ordre de Napoléon 1er parce qu’ils avaient refusé de prêter serment de fidélité et de soumission à la constitution civile du clergé. Ils furent libérés deux mois plus tard, après l’abdication de l’Empereur.

Le couvent tomba ensuite peu à peu en ruines jusqu’à la deuxième moitié du XX ième siècle lorsque intervint la transformation de l’église en une remarquable hostellerie.

(Recherches Anne Dor 2001)
fr en